« La part du feu », échanges autour d’un documentaire sur les cancers liés à l’amiante

LA PART DU FEU AFFICHE recadrée

Projection débat autour de « La part du feu »

Le 26 avril 2016, une projection spéciale du film « La part du feu » a été proposée au cinéma Comœdia de Lyon. Suite à la projection de ce film écrit et réalisé par Emmanuel Roy en 2013 comme un témoignage poignant sur les cancers professionnels liés à l’amiante, les spectateurs ont pu échanger avec Barbara Charbotel, professeure au Service des maladies professionnelles des Hospices civils de Lyon et à l’Unité mixte recherche épidémiologique surveillance transport travail environnement (Université Claude Bernard Lyon 1).

Avec la voix de Franck Trillot lisant le journal d’Henri Roy, la part du feu est un  voyage dans « ce que l’on sacrifie pour sauver l’essentiel ». Comme le dit l’auteur réalisateur, « l’amiante protégeait de presque tout, à moindre coût, pour un profit maximum. C’était l’essentiel. La part du feu, c’est l’écho de la parole de mon père, celle d’un enseignant mort d’un mésothéliome, cancer de l’amiante, cancer d’ouvrier. La part du feu, c’est l’inquiétude qui m’accompagne depuis sa mort et que je décide d’affronter aujourd’hui, dans des paysages contaminés, auprès de ceux qui éprouvent ce même sentiment, pour changer ensemble la peur en action. »

Le film suit le chemin  d’individus et de familles dont la vie a basculé, d’une société qui a pris du temps pour se résoudre à agir. Témoignant qu’il y a un avant et un après, du passage brutal de l’insouciance à la maladie, de l’indétermination à l’ultra précaution, il questionne sur les raisons qui font que la décision intervient trop tard.

Vous pouvez visionner la bande annonce de ce film sur le site de Shellac, sa maison de distribution, ou directement sur youtube :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *