Le langage : des origines à Twitter

Soirée de clôture – conférences   30 NOVEMBRE 2016 // Grand amphithéâtre de l’Université de Lyon

Depuis que des êtres vivants communiquent oralement sur Terre, une formidable vague de diversification a traversé les âges en accompagnant l’évolution des espèces. Aujourd’hui, le langage, tel qu’il se reflète dans une multitude de langues, est intimement lié à l’humanité. Pourtant une langue, l’anglais, semble massivement dominer la communication sur la planète.Quelles conséquences cela a-t-il sur les autres langues ?

Cette question peut être replacée dans un ensemble d’interrogations plus vaste sur les processus d’émergence du langage et de transmission des langues. Le langage est-il inné ou acquis ? Comment évolue-t-il ? Comment et pourquoi des langues apparaissent ou disparaissent-elles ? Quelles conséquences les nouvelles technologies de communication ont-elles sur ces changements ?

«L’homme n’est pas le seul animal capable d’utiliser un langage pour exprimer ce qui est en train de se produire dans son esprit et capable de comprendre plus ou moins ce qui est exprimé de cette manière par un autre.»

En écrivant ces lignes en 1871, Darwin traduisait une réflexion qui touche chacun d’entre nous : d’où vient ma capacité à exprimer une pensée, à comprendre l’autre ? Le langage est-il le propre de l’espèce humaine ? Qu’est-ce qu’une langue ? Et « Twitter », c’est du langage ?

Cette soirée exceptionnelle proposera, en quatre temps, d’apporter des éléments de réponse à ces questions sur les origines du langage, sur l’impact des changements technologiques et sociaux sur la diversité et les usages des langues, ainsi que sur ce qui lie le langage humain à la communication à l’œuvre chez d’autres espèces.

Intervenants :

  • Florence Levrero est enseignante-chercheure en communication animale, Neuro-PSI (Université Paris Sud, CEA, INRA, INSERM, CNRS, Université Jean Monnet Saint-Étienne) >Langage humain et communication animale : Quelles similitudes, quelles différences ?
  • Christophe Coupé travaille sur les origines du langage et de la cognition humaine, chargé de recherche au Laboratoire DDL (LabEx ASLAN/ CNRS, Université Lumière Lyon 2) >Aux origines du langage humain
  • Colette Grinevald est spécialiste des Langues en Danger et de leur revitalisation, professeure émérite de l’Université Lumière Lyon 2 et membre du Laboratoire DDL (LabEx ASLAN/ CNRS, Université Lumière Lyon 2) >Aujourd’hui des milliers de langues ; et demain ?
  • Jean-Philippe Magué travaille en sociolinguistique des réseaux sociaux numériques. Il est enseignant-chercheur de l’ENS de Lyon et membre du Laboratoire ICAR (LabEx ASLAN/ CNRS, ENS de Lyon, Université Lumière Lyon 2) >Les langues à l’ère de Twitter

Animation : Raphaël Ruffier-Fossoul (rédacteur en chef du mensuel Lyon Capitale)

Partenaires :

   newgiantlogo  

Infos pratiques:

horaire30 Novembre  //  Ouverture des portes à 18h00

opoiGrand amphithéâtre – Université de Lyon  

  • 92 rue pasteur (Lyon 7ème)
  • Rez-de-chaussée
Accès :

Tramway 1 : arrêt Quai Claude Bernard

Tramway 2 : arrêt Centre Berthelot

Métro B : arrêt Jean Macé

Inscrivez-vous ici !